Comment réussir la vente de son bien immobilier ou le home staging.

Avec la crise financière et la réduction du volume des acheteurs, il est important, pour réussir la vente de son logement, de séduire les potentiels acquéreurs qui sont devenus entre temps bien plus exigeants. Voici quelques conseils pour optimiser votre transaction immobilière.

La première chose qui va accrocher l'acheteur est le prix du bien. La sélection se fera dans un premier temps par le prix de mise en vente, prix qui devra correspondre au mieux au bien mis sur le marché. Et malheureusement rares sont ceux qui évaluent leur bien à sa juste valeur : qui n'est pas tenté de surévaluer sa maison ou son appartement consciemment pour gagner plus et inconsciemment en donnant une dimension affective à son estimation ? L'important est de coller au marché immobilier local, donc de s'informer des prix des biens équivalents mis en vente autour de chez vous. Et surtout ne vous fixez pas sur les prix des années 2007 et 2008 où la bulle immobilière avait fortement déconnecté le marché de la réalité objective. Il est conseillé de faire estimer son bien par un agent immobilier ou par un expert : ces professionnels trouveront toujours les points faibles et les points forts de votre bien pour le mettre en valeur au maximum et lui donner le juste prix. Pensez également à garder une marge de négociation : aujourd'hui les acheteurs sont plus âpres à la transaction, compte tenu du contexte économique qui génère une offre plus importante que la demande.

Autre aspect à ne pas négliger : la mise en valeur de votre bien. Prenez en considération cette statistique suivante : 9 personnes sur 10 achètent un bien immobilier sur un coup de coeur. Le premier coup d'oeil est donc déterminant et pour provoquer le coup de foudre du futur acheteur, mettez les moyens de votre côté : mettez-vous à sa place et évaluez rapidement les défauts visibles de votre logement. Pour les gommer et les mettre moins en évidence, le premier conseil est de présenter un logement propre et bien rangé, débarrassé le cas échéant d'objets trop personnels. Faites le rangement des pièces trop encombrées et aménagez l'espace de manière neutre, dégagez les accès et n'hésitez pas à ranger hors de la vue les bibelots et autres collections d'objets. L'objectif est que l'acheteur s'imagine à votre place vivant dans ce lieu qui est encore le vôtre. Retirez donc les détails trop intimes, il faut qu'il s'imagine recréer sa propre intimité. Pensez aux "maisons témoin" des résidences.

Vous pouvez très bien faire la démarche seul, mais se faire aider d'un professionnel peut être un atout supplémentaire. Comme il n'a aucun lien affectif avec votre bien, il trouvera au premier coup d'oeil les aspects à améliorer et ceux à mettre en avant. Ce type de service s'appelle le "home staging", et pour une dépense évaluée entre 500€ et 2 500€ (hors travaux éventuels), vous pouvez optimiser votre vente (attention à ne pas dépasser 0,5% à 2,5% du prix du bien). Il va vous proposer un "relookage"" de votre logement, qui va des simples conseils de réaménagement à une prise en charge complète avec travaux. Petit coup de peinture par ci par là, en blanc si la couleur est trop marquée, désencombrement, présentation des abords du logement (jardin, garage, clôture,...), les améliorations sont généralement peu coûteuses et peuvent très rapidement donner un coup de jeune à votre bien : quand l'acheteur potentiel se trouvera en face de vous, il aura moins de latitude pour négocier le prix.



Partager cet article :
Article précédent: Les services à la personne : pour des structures certifiées.
Article suivant: Le nettoyage auto qui s’opère dans le respect de l’environnement.